Abonnez-vous au blog Le P'tit co par e-mail.

Saisissez votre adresse
e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

l1670492-1024x683

Bordeaux : la carte Carrade

Il constitue « l’autre » événement de Bordeaux, hors Ramsay, Etchebest et Robuchon qui trustent, ces temps-ci, l’actualité gourmande. Stéphane Carrade, qui eut deux étoiles au Ruffet à Jurançon, puis une à la Guérinière de Gujan-Mestras, en lisière du Bassin d’Arcachon, travailla au Grand Hôtel de Bordeaux, assurant la tradition entre Pascal Nibaudeau et la période Gordon Ramsay. Rallié à la formule bistrot, dans l’antre de Fabien Touraille, qui draîne trois cent couverts, sur ses trois espaces (Bistrot, Pêcherie, Chai) de la rue du Parlement, il s’apprête à ouvrir son espace (Etoile de Mer) au sous sol du premier lieu, avec une cheminée cuisine ouverte. Il y aura la table dédiée à Jean-Marie Amat, de belles idées selon le marché. En attendant, il régale d’ardente façon le meilleur public de Bordeaux et grands environs – le maire Alain Juppé est un habitué, Jean-Pierre Xiradakis le magnat aubergiste de la rue de la Porte de la Monnaie y vient en voisin, Michel Guérard, lorsqu’il est à Bordeaux, prend volontiers ici ses aises – de choses simples d’apparence et fort savoureuses. On en reparle vite.

No Comments

Post a Comment